Accueil > Le territoire > Histoire > Un patrimoine religieux dense > Eglise Saint-Antoine (Cernay-l'Église)

Eglise Saint-Antoine (Cernay-l'Église)

Une église antérieure à 1510 est attestée sur ce lieu.

A cette date, une nouvelle autorisation de construction, "à condition que ce soit sans préjudice pour l'église-mère de Maîche", donne naissance à ce bâtiment classique qui sera remanié vers 1671, notamment la tour porche, en appareil de pierre.

La nef de trois travées est voûtée d'ogives flamboyantes sur doubleaux dont certains culots sont figurés. Les baies en verre simple transparent, ménagées de part et d'autre du choeur et de la nef, font ressortir les ors et les couleurs superbes du maître-autel du 18e siècle. Deux statues en bois polychrome incluses dans ce maître-autel représentent Saint-Joseph et Saint-Barthélémy.

Cette église se distingue par une remarquable statuaire du 16e qui témoigne de l'influence germanique et helvétique : le retable calcaire, déplacé du choeur au 18e siècle dans le collatéral nord, met en scène le "Christ aux liens" entouré de ses douze apôtres disposés dans des niches à coquilles, surmontées de scènes sculptées de l'Ancien Testament, elles-mêmes dominées par les Pères de l'église.

Cet ensemble auquel s'ajoutent deux confessionnaux asymétriques en bois sculpté du 18e siècle, la chaire d'Antoine Joseph Burnequez du 19e siècle, en font un lieu exceptionnel d'art religieux de la Contre-Réforme au coeur de la Franche-Montagne.

Le plein air, la magie de la neige, des activités sportives, loisirs, gourmandes... Vivez des instants... d'hiver en Pays Horloger dans les Montagnes du Jura.

Lire la suite...

Le comité a eu lieu à Charquemont.

Lire la suite...

Le Parc naturel régional du Doubs Horloger devrait être labélisé en 2021.

Le chargé de mission évaluation a pour finalité de contribuer à l’amélioration du pilotage de la charte du PNR et de ses actions dans une démarche de gouvernance participative. 

Lire la suite...

A la suite de l'inscription des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d'art sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, arcjurassien.ch et Grand Besançon Métropole donnent le coup d'envoi du projet ARC HORLOGER. 

Lire la suite...

Le 16 décembre 2020, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a décidé d’inscrire les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur sa liste représentative.

Lire la suite...