Accueil > Le territoire > Histoire > Un patrimoine religieux dense > Eglise Saint-Sulpice (Laval le Prieuré)

Eglise Saint-Sulpice (Laval le Prieuré)

Cette église, à la fois paroissiale et prieurale, est fondée vers 1125 par les chanoines réguliers de Saint-Augustin de l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (Valais, Suisse).

En 1184, elle est cédée aux chanoines réguliers de Montbenoît. C'est l'une des plus anciennes du Pays Horloger. De cet édifice roman n'ont survécu que le soubassement du clocher-porche et le mur latéral au nord. La construction de l'édifice actuel sur les vestiges de l'ancien est datée de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle.

A l'intérieur, la nef et le choeur de mêmes dimensions comprennent deux travées voûtées en berceau. Des feuilles d'acanthe ornent les clefs de voûte dont les culots sont figurés. Les vitraux représentent la vie de Saint-Augustin, les moines du prieuré ainsi qu'une représentation de l'édifice ancien. L'unique bas-côté, percé de baies ogivales, accueille l'autel du Rosaire et du Scapulaire (1703). A noter deux rares statues de bois polychromes du 16e siècle de Saint-Ferréol et de Saint-Ferjeux, apôtres de la Franche-Comté, tous deux martyrs céphalophores ("qui portent leur tête"). L'ensemble est inscrit aux Monuments historiques dès 1926.

Dans le cimetière jouxtant l'église, une belle croix en fer forgé présente une ornementation végétale soignée.

Sur le Dessoubre, le lieu-dit "moulin Girardot" témoigne de l'installation de meuniers à partir de la fin du 16e siècle.

Le plein air, la magie de la neige, des activités sportives, loisirs, gourmandes... Vivez des instants... d'hiver en Pays Horloger dans les Montagnes du Jura.

Lire la suite...

Le comité a eu lieu à Charquemont.

Lire la suite...

Le Parc naturel régional du Doubs Horloger devrait être labélisé en 2021.

Le chargé de mission évaluation a pour finalité de contribuer à l’amélioration du pilotage de la charte du PNR et de ses actions dans une démarche de gouvernance participative. 

Lire la suite...

A la suite de l'inscription des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d'art sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, arcjurassien.ch et Grand Besançon Métropole donnent le coup d'envoi du projet ARC HORLOGER. 

Lire la suite...

Le 16 décembre 2020, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a décidé d’inscrire les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur sa liste représentative.

Lire la suite...