Diagnostic socio-économique du projet de Parc du Doubs Franco-Suisse

L’OSTAJ vient de diffuser une étude détaillée faisant un diagnostic socio-économique du territoire de projet « Parc naturel du Doubs franco-suisse ». De l'attractivité économique à la démographie en passant notamment par le travail frontalier, cette étude fait un état des lieux complet de ce territoire situé au cœur de l'Arc jurassien franco-suisse. Les résultats de cette publication ont fait l'objet d'une conférence de presse tenue le 09.11.2012 à Villers-le-Lac en France. 

Périmètre d'étude du Parc du Doubs franco-suisseEspaces de montagne situés au cœur de l’Arc jurassien, de part et d’autre du Doubs, qui marque la frontière, les deux territoires de projet de Parc naturel régional, l’un côté français et l’autre côté suisse, présentent un caractère rural prononcé, avec une densité de population modeste, si l’on excepte les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle.

Les deux territoires sont fortement imbriqués dans leur fonctionnement économique. La présence d’un bassin d’emploi en Suisse, principalement localisé au Locle et à La Chaux-de- Fonds, et d’un bassin de main-d'œuvre en France donne lieu à une véritable synergie. Le développement de l’emploi dans la partie suisse (+ 550 emplois par an en moyenne entre 2000 et 2008), porté par la dynamique de l’horlogerie et plus largement de l’industrie, attire de plus en plus de frontaliers et engendre un regain d’attractivité résidentielle dans la partie française. Cela entraîne cependant une augmentation rapide des navettes domicile-travail, induisant un engorgement routier aux heures de pointe, source de nuisances.

Le renouveau démographique de la partie française (croissance de la population de +0,9 % par an en moyenne entre 2000 et 2008) s’accompagne d’un développement rapide de la maison individuelle, synonyme d’étalement urbain et d’accroissement de la pression foncière. Les évolutions démographiques entraînent aussi des déséquilibres sociétaux. Les parties française et suisse du territoire de projet sont soumises à de fortes différences de législation nationale, de niveau de rémunération et de coût de la vie. Malgré une vocation à ne former, au-delà de la frontière qui les délimite, qu’un seul et même territoire transfrontalier, des fonctionnements socio-économiques spécifiques.

Accéder au site de l'OSTAJ et au diagnostic complet.

Président, Denis Leroux, PETR, Pays Horloger, 19 juillet 2017

Denis Leroux élu Président du Pôle d'Equilibre Territorial et Rural du Pays Horloger le 19 juillet 2017

Lire la suite...

Maxime Delavelle a intégré l'équipe du Pays Horloger le 24 juillet 2017 en qualité de chargé de mission milieux naturels.

Lire la suite...

La première lettre d’informations sur l’état d’avancement du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays Horloger est disponible.

Lire la suite...
urbanisme, permis de construire, guide, plantes locales, préconisations

Cette sélection de végétaux locaux a pour vocation de permettre de planter des haies, bosquets ou alignements d'arbres que l'on trouve à l'état naturel et adaptés à notre territoire.

Lire la suite...

Consultez ici les documents de travail de la démarche, relatifs aux phases de diagnostic et de prospective territoriale.

Lire la suite...